FICHES
TECHNIQUES

La Société par Actions Simplifiées (SAS)

Définition

Une société par actions simplifiées est une société à vocation commerciale qui présente certaines caractéristiques des sociétés de personnes, et certaines caractéristiques des sociétés de capitaux.

C’est la forme sociale la plus souple pour organiser une activité.

Caractéristiques générales

Capital social :

  • aucun capital minimum ou maximum.
  • libération du capital en numéraire de moitié au moins à la constitution, d’un quart pour les augmentations de capital,
  • apport en industrie possible.

Nombre d’associés :

1 (SAS unipersonnelle) ou plusieurs (SAS pluri-personnelle), personne physique ou personne morale.

Organes de gestion :

  • président obligatoire, personne physique ou morale,
  • organe collégial facultatif selon statuts,
  • directeur général ou directeurs généraux délégués.

Fiscalité :

  • régime des sociétés de capitaux,
  • option possible pour le régime fiscal des sociétés de personnes, durant les cinq premiers exercices, pour les PME détenues à 50% par des personnes physiques et à 34% par les dirigeants.

Droits sociaux

Intitulés :

Actions.

Valeur nominale :

Pas de valeur minimale des actions.

Transmission :

  • transmission par virement de compte à compte,
  • cession pouvant être limitée par une clause d’agrément ou de préemption,
  • inaliénabilité possible pendant une durée n’excédant pas 10 ans.

Situation des associés

Responsabilité :

Limitée aux droits sur l’actif social.

Participation à la gestion :

  • participation aux assemblées,
  • décisions prises selon modalités fixées par les statuts.

Droit à l’information :

Droits définis essentiellement par les statuts.

Dirigeants sociaux

Nomination :

Mode de nomination et durée déterminés dans les statuts.

Révocation :

  • arrivée du terme fixé par les statuts,
  • démission volontaire ou forcée,
  • survenance d’une interdiction de gérer,
  • décès,
  • transformation ou dissolution,
  • révocation (modalités déterminées dans les statuts).

Pouvoirs :

  • Président : tous pouvoirs à l’égard des tiers.
  • Directeurs généraux : pouvoirs délégués par les statuts ou le président

Responsabilité :

  • civile : pour faute de gestion,
  • pénale : pour les infractions en droit pénal des sociétés,
  • commerciale : en cas de procédure collective.

Surveillance de la gestion :

  • commissaire aux comptes : désignation facultative,
  • désignation obligatoire dans les SAS dépassant certains seuils ou faisant partie d’un groupe de sociétés.

Statut fiscal :

  • régime des salariés, que le président soit associé ou non : taxation des dividendes distribués (revenus des capitaux mobiliers),
  • rémunération déductible des résultats de l’entreprise.

Statut social :

Régime général de la sécurité sociale, que le président soit associé ou non.

Financement des investissements

  • Augmentation de capital par émission privée d’actions ou offre au public au-delà de certains seuils de montant par investisseur ou de valeur nominale. Mais pas de possibilité d’admission sur un marché réglementé,
  • Émission d’obligations,
  • Bons de caisse,
  • Recours aux établissements financiers publics ou privés et crédit-bail,
  • Mise en réserve des bénéfices,
  • Apports en compte courant (notamment pour les filiales).

Dissolution

  • Décision collective des associés (selon statuts),
  • Arrivée du terme,
  • Dissolution judiciaire,
  • Liquidation judiciaire,
  • Extinction de l’objet,
  • Réduction du capital au-dessous du capital minimum légal,
  • Perte de la moitié des capitaux propres (sauf décision),
  • Causes statutaires.